Philippe Hoornaert – Nismes

Placer l’art contemporain dans l’espace public, Philippe Hoornaert y a toujours été sensible ! Il a créé, géré et animé le Musée en plein air du Sart Tilman (Liège) pendant
près de 20 ans avant d’inviter des artistes internationaux à concevoir et installer des
œuvres monumentales dans le domaine provincial des parcs et jardins du Château de
Jehay. Il a donc tout de suite été séduit par le projet Action Sculpture et a accepté de rejoindre le circuit.

Philippe Hoornaert s’est formé à l’Académie Royale des Beaux-Arts et à
l’Institut d’Architecture de Liège pour apprendre à maîtriser les techniques de peinture, de
dessin, de sculpture. L’artiste liégeois a disposé douze œuvres en pierre calcaire du pays
à travers le parc du château de Nismes. Toujours verticales, elles sont le fruit d’une subtile
alliance entre formes courbes et géométriques.

Vernissage du 13 juin 2018

 

L’actualité de Philippe Hoornaert

Vincent Strebelle – Cerfontaine

Vernissage de ses œuvres : samedi 30 juin à 11h devant l’office du tourisme de Cerfontaine (Place de l’Église, 9 – 5630 Cerfontaine)

Nouveau venu dans le paysage d’Action Sculpture : Vincent Strebelle expose pour la première fois au sein de notre parcours artistique contemporain.
Il a posé quelques œuvres sur la Place de l’Église à Cerfontaine, à côté de celles de Félix Roulin.

Vincent Strebelle est un sculpteur belge aux nombreuses sources d’inspiration. Né à Uccle en 1946, il passe sa jeunesse à Lubumbashi, au Congo. À son retour en Belgique, il étudie le graphisme et la peinture à l’Académie des Beaux-arts de Liège, et la sculpture à l’Académie des Beaux-arts de Bruxelles. Il crée à partir de matériaux divers (même les plus improbables) comme des boites de conserve, des noix de coco, de la mie de pain. Il a exposé aux quatre coins de la Belgique, en France, en Suisse, au Portugal et jusqu’en Chine.
Dans le cadre d’Action Sculpture, il propose des œuvres en métal.

Son univers artistique est à découvrir ici.

Vincent Treu – Momignies

Galerie

Cette galerie contient 18 photos.

Ses œuvres en inox dessinent l’espace d’un trait parfait. Elles nous montrent autant les vides que les pleins. Nous ressentons l’espace qui nous entoure,comme enveloppé dans le ciel. Nous sommes tout petits face à l’infini vers lequel les œuvres pointent.

Jean Morette – Froidchapelle

Exposé à Boussu-lez-Walcourt (commune de Froidchapelle)

10 moretteSi le projet Action Sculpture existe aujourd’hui, c’est en grande partie grâce à Jean Morette. Ardent défenseur de l’art contemporain, il fut le premier artiste à inaugurer
le projet en exposant quelques-unes de ses sculptures dans le Parc de Nismes en 2006.

Son célèbre «crayat » s’y trouve d’ailleurs toujours.
Jean Morette utilise des pièces de fer vouées à la destruction, pour nous évoquer
un monde où l’homme est pris dans un système avec lequel l’accord fondamental a
été rompu.

En savoir plus : www.jeanmorette.be

Sa galerie « Le Point d’arrêt d’art » se trouve à Omezée. Vous y découvrez l’ensemble de son travail et de ses recherches qui sont loin de se limiter aux sculptures monumentales.

 

 

Jacques Iezzi – Walcourt

Vernissage de ses oeuvres : vendredi 22 juin à 19h dans le parc communal de Walcourt (rue de la montagne, 3 – 5650 Walcourt)

ll travaille tantôt des lames de terre cuite qu’il suspend dans des structures métalliques, tantôt de la terre réfractaire enfumée et de la terre blanche.

Lire la suite

Daniel Fauville – Sivry-Rance


8 fauville
«Nature, source de Culture»


Les œuvres de Daniel Fauville ont pour écrin le « Bois de Bruyère », à Sautin.
Pour un an, elles sont amarrées aux essences forestières de ce sentier éco-pédagogique
labellisé dans le cadre de l’Année Européenne de la Conservation de la Nature.
Ainsi, le promeneur peut laisser libre court à son imaginaire. Quand l’œuvre sublime la
nature, le graal est à portée de main … pour qui sait le saisir…
L’artiste originaire de Charleroi, après un cursus artistique éclectique, a un parcours
d’expositions nationales et internationales à son actif. Il a dans ce cadre, notamment,
représenté la Belgique à la Biennale de Sao Paulo et à celle de Dakar.

« La fonte coulée est son matériau de prédilection. Elle invite à une méditation nostalgique et exprime la décrépitude romantique du décor post-industriel. Devant ses œuvres, le temps s’arrête… La fonte évoque de façon poétique son souvenir des haut-fourneaux, des lourds bateaux sur la Sambre et de la sueur
des hommes. Ses sculptures sont des stèles modernes, des totems païens, qui nous invitent aux pensées ardentes et sereines, à la vie intérieure »

Daniel Sotiaux

 

Vernissage du 15 juin 2018